La francophonie de qui?

Je m’aligne aux autres bloguerus roumains qui critiquent les journees de la francophonie de Bucarest. C’est pas parce que un tel evenement serait mauvais; au contraire: c’est l’occasion pour Roumanie et Bucarest de revenir au sein des gros pouvoirs mondiaux, tel que le Congo, le Gabon, l’Algerie et Canada. Et France, parmi-eux.
Bref. La francophonie, c’est pas mauvais. La politique non plus. Ce qui est mauvais est l’hypocrisie. Celle des politiciens.

On n’est pas vraiment un pays francophone. On ne l’est PLUS, pour etre exact. Mon Francais est deplorable meme maintenant, apres plus de 2 ans et demi de vie parisienne. Pas necessaire de dire que Paris n’est pas tout-a-fait le coeur de la francophonie. Peut-etre le 16eme, mais certes pas le 19eme ou le 13eme. Et certes pas la banlieue nord; n’est-ce pas vrai, Mr Sarkozy?

J’ai cesse d’etre francophone quelque temps apres ma premiere visite en France, en 1994. Ce fut le moment ou j’ai decouvert que la France n’etait pas le pays romantique des films de Alain Delon, et que le Francais que j’avais apri a l’ecole dans plus de 6 heures d’etude par semaine ne m’aidait pas trop a comprendre le verlain ou tout simplement le vocabulaire quotidien des djeunes.

On n’est plus un pays francophone, pas dans les 10 derniers ans. Certes, on l’etait il y a deux siecles, quand la culture Roumaine fut batie par les jeunes etudiants Roumains rentres de Paris. On l’etait encore plus le siecle passe, a l’epoque de la reconstruction de Bucarest dans les annees 18-30. Des imeubles Haussmaniens, des politiciens, artistes, ecrivains francophones(Brancusi, Ionesco, Tzara, Cioran – ca sonne familier?), des restos, des theatres, etc. Mais, bon, c’etait il y a presque une centaine d’annees; la plupart du monde culturel etait francophone…

On a cesse d’etre francophones plusieurs fois dans notre histoire. On a ete des germanophones puis rusophones. A present nous somes USophones. Nous et trois quarts du monde civilise. Nous et le reste des gens qui regardent Disney, Brad Pitt ou Angelina, qui ecoutent Doors, Beatles, Shaquira ou Rihanna, qui ecrivent des logiciels ou qui utilisent des portables. Tout le monde qui connait CocaCola ou MacDo, qui lit DaVinci code ou Sandra Brown.

Faites gaffe, j’ai pas dit USophile.

Tout le monde moderne est USophone. Meme le Canada, meme la France.
Fetons donc ensemble les journees de l’USophonie a Bucarest.

« home